Super 8 éditions

L'avenir désormais
se conjugue
au présent.

En ce moment : Le Contrat Salinger

Le Contrat Salinger

Adam Langer

en savoir plus…

Super 8,
troisième
round.

Il y a vingt ans, un certain Tyler Durden nous mettait gentiment en garde : il est interdit de parler du Fight Club. Nous sommes très heureux de vous annoncer aujourd’hui que Tyler et ses petits copains sont de retour, dans ce qui s’annonce d’ores et déjà comme l’un des événements éditoriaux de l’année : Fight Club 2, et en roman graphique, s’il vous plaît !  

Eh ouais, on ne s’interdit rien, chez Super 8. On est comme ça.

2015 a été une grande année. Les libraires, les journalistes et surtout les lecteurs qui nous accordent leur confiance se révèlent de plus en plus nombreux et enthousiastes, et ça nous donne une pêche d’enfer.

Aussi, on préfère vous prévenir : 2016 risque fort de vous laisser sur le carreau. Et le pire, c’est que vous allez en redemander.

Vous avez aimé Dernier meurtre avant la fin du monde ? La suite arrive. Deux suites, même, composant une trilogie pré-apocalyptique tout à fait unique en son genre. Ici, chez Super 8, on ne sait pas très bien ce qu’on ferait si un astéroïde menaçait de réduire la planète en poussière (des crêpes aux champignons ? un match contre le Red Star ? une bonne sieste ?), mais on est sûrs de ne pas arriver à la cheville de ce bon vieux Hank Palace.

Quoi d’autre ? Eh bien, dès le début de l’année, l’inimitable et déjà culte Pacôme Thiellement, notre icône de la culture pop, va vous expliquer, dans un essai d’une réjouissante intelligence, comment et pourquoi les grands films d’Hollywood peuvent vous aider à mieux comprendre le monde. Tout un programme !

Après ça, il y aura : un rabbin à Las Vegas (avec la mafia et le FBI à ses trousses, sinon c’est pas drôle), la suite époustouflante de Sujet 375 (la trilogie qui rendrait presque cool le fait d’être atteint du syndrome d’Asperger), un thriller terrifiant et oppressant qui a méchamment heurté les ligues de vertu anglaises (yes !!) et une superbe histoire de photographe maudite perdue sur une île du Maine – un régal !

Vous l’aurez compris, à la question « Mais vous allez vous calmer, à la fin ? », la réponse est clairement non. Si ça vous pose problème, on peut éventuellement régler ça au Fight Club. Mais ça ne vous dirait pas de lire l’un de nos super bouquins d’abord ?

 

 

Fabrice Colin

Super 8,
troisième
round.

Il y a vingt ans, un certain Tyler Durden nous mettait gentiment en garde : il est interdit de parler du Fight Club. Nous sommes très heureux de vous annoncer aujourd’hui que Tyler et ses petits copains sont de retour, dans ce qui s’annonce d’ores et déjà comme l’un des événements éditoriaux de l’année : Fight Club 2, et en roman graphique, s’il vous plaît !  

Eh ouais, on ne s’interdit rien, chez Super 8. On est comme ça.

2015 a été une grande année. Les libraires, les journalistes et surtout les lecteurs qui nous accordent leur confiance se révèlent de plus en plus nombreux et enthousiastes, et ça nous donne une pêche d’enfer.

Aussi, on préfère vous prévenir : 2016 risque fort de vous laisser sur le carreau. Et le pire, c’est que vous allez en redemander.

Vous avez aimé Dernier meurtre avant la fin du monde ? La suite arrive. Deux suites, même, composant une trilogie pré-apocalyptique tout à fait unique en son genre. Ici, chez Super 8, on ne sait pas très bien ce qu’on ferait si un astéroïde menaçait de réduire la planète en poussière (des crêpes aux champignons ? un match contre le Red Star ? une bonne sieste ?), mais on est sûrs de ne pas arriver à la cheville de ce bon vieux Hank Palace.

Quoi d’autre ? Eh bien, dès le début de l’année, l’inimitable et déjà culte Pacôme Thiellement, notre icône de la culture pop, va vous expliquer, dans un essai d’une réjouissante intelligence, comment et pourquoi les grands films d’Hollywood peuvent vous aider à mieux comprendre le monde. Tout un programme !

Après ça, il y aura : un rabbin à Las Vegas (avec la mafia et le FBI à ses trousses, sinon c’est pas drôle), la suite époustouflante de Sujet 375 (la trilogie qui rendrait presque cool le fait d’être atteint du syndrome d’Asperger), un thriller terrifiant et oppressant qui a méchamment heurté les ligues de vertu anglaises (yes !!) et une superbe histoire de photographe maudite perdue sur une île du Maine – un régal !

Vous l’aurez compris, à la question « Mais vous allez vous calmer, à la fin ? », la réponse est clairement non. Si ça vous pose problème, on peut éventuellement régler ça au Fight Club. Mais ça ne vous dirait pas de lire l’un de nos super bouquins d’abord ?

 

 

Fabrice Colin

SUPER 8 ÉDITIONS

32, rue Washington
75008 Paris

Tél : 01 45 00 13 63
Fax : 01 45 00 13 09

SUPER 8 ÉDITIONS

32, rue Washington
75008 Paris

Tél : 01 45 00 13 63
Fax : 01 45 00 13 09