Dernier meurtre avant la fin du monde

Ben H. Winters

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Valérie Le Plouhinec

Parution février 2015

Dernier meurtre avant la fin du monde - Ben H. Winters

 Entremêlant avec virtuosité un prodigieux sens de l'intrigue et du suspense, Ben H. Winters peint une vision tragiquement crédible d'un monde proche de l'agonie. Un polar corrosif et mélancolique qui nous renvoie à la seule question qui vaille: que ferions-nous réellement si nos jours étaient comptés? 

La Gazette

À quoi bon tenter de résoudre un meurtre quand tout le monde va mourir ?

Concord, New Hampshire. Hank Palace est ce qu’on appelle un flic obstiné. Confronté à une banale affaire de suicide, il refuse de s’en tenir à l’évidence et, certain qu’il a affaire à un homicide, poursuit inlassablement son enquête. Celle-ci n’a pourtant pas grand intérêt dans la mesure où, d’ici à six mois, Hank sera mort. Comme tous les habitants de Concord. Et comme tout le monde aux États-Unis et sur Terre. Dans six mois en effet, notre planète aura cessé d’exister, percutée de plein fouet par 2011GV1, un astéroïde de six kilomètres de long qui – les scientifiques sont formels – la réduira en cendres.

Aussi chacun, désormais, se prépare-t-il à sa façon au pire. Dans cette ambiance pré-apocalyptique, où les marchés financiers se sont écroulés, où la plupart des salariés ont abandonné leur travail, où certains se livrent aux pires excès possibles tandis que d’autres mettent fin à leurs jours, Hank, envers et contre tous, s’accroche. Il a un boulot à terminer. Et rien, pas même l’apocalypse, ne pourra l’empêcher de mener son enquête à son terme.

Premier volume d’une trilogie aux prémisses résolument inédites, Dernier meurtre avant la fin du monde, est LE polar de l’apocalypse. Sans jamais se départir d’un prodigieux sens de l’intrigue et du suspense, Ben H. Winters déploie une vision douloureusement convaincante d’un monde proche de l’agonie. Le lecteur est tiraillé par cette interrogation lancinante : que ferions-nous, que ferions-nous réellement si nos jours étaient comptés ?

L’auteur

Ben H. Winters vit à Indianapolis, dans l’Indiana. Dernier meurtre avant la fin du monde est son premier roman traduit en France.

Liens

  • ISBN papier : 978-2-37056-016-2 
  • ISBN numérique : 978-2-37056-017-9
  • Format : 14 x 20
  • Nombre de pages : 350
  • Prix public papier : 18,00 euros
  • Prix public numérique : 12,99 euros
  • Mise en vente : février 2015
  • Code Interforum papier : 579092 
  • Code Interforum numérique : 579397

Dernier meurtre avant la fin du monde

Ben H. Winters

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Valérie Le Plouhinec

Parution février 2015

Dernier meurtre avant la fin du monde - Ben H. Winters

 Entremêlant avec virtuosité un prodigieux sens de l'intrigue et du suspense, Ben H. Winters peint une vision tragiquement crédible d'un monde proche de l'agonie. Un polar corrosif et mélancolique qui nous renvoie à la seule question qui vaille: que ferions-nous réellement si nos jours étaient comptés? 

La Gazette

À quoi bon tenter de résoudre un meurtre quand tout le monde va mourir ?

Concord, New Hampshire. Hank Palace est ce qu’on appelle un flic obstiné. Confronté à une banale affaire de suicide, il refuse de s’en tenir à l’évidence et, certain qu’il a affaire à un homicide, poursuit inlassablement son enquête. Celle-ci n’a pourtant pas grand intérêt dans la mesure où, d’ici à six mois, Hank sera mort. Comme tous les habitants de Concord. Et comme tout le monde aux États-Unis et sur Terre. Dans six mois en effet, notre planète aura cessé d’exister, percutée de plein fouet par 2011GV1, un astéroïde de six kilomètres de long qui – les scientifiques sont formels – la réduira en cendres.

Aussi chacun, désormais, se prépare-t-il à sa façon au pire. Dans cette ambiance pré-apocalyptique, où les marchés financiers se sont écroulés, où la plupart des salariés ont abandonné leur travail, où certains se livrent aux pires excès possibles tandis que d’autres mettent fin à leurs jours, Hank, envers et contre tous, s’accroche. Il a un boulot à terminer. Et rien, pas même l’apocalypse, ne pourra l’empêcher de mener son enquête à son terme.

Premier volume d’une trilogie aux prémisses résolument inédites, Dernier meurtre avant la fin du monde, est LE polar de l’apocalypse. Sans jamais se départir d’un prodigieux sens de l’intrigue et du suspense, Ben H. Winters déploie une vision douloureusement convaincante d’un monde proche de l’agonie. Le lecteur est tiraillé par cette interrogation lancinante : que ferions-nous, que ferions-nous réellement si nos jours étaient comptés ?

L’auteur

Ben H. Winters vit à Indianapolis, dans l’Indiana. Dernier meurtre avant la fin du monde est son premier roman traduit en France.

Liens

  • ISBN papier : 978-2-37056-016-2 
  • ISBN numérique : 978-2-37056-017-9
  • Format : 14 x 20
  • Nombre de pages : 350
  • Prix public papier : 18,00 euros
  • Prix public numérique : 12,99 euros
  • Mise en vente : février 2015
  • Code Interforum papier : 579092 
  • Code Interforum numérique : 579397

SUPER 8 ÉDITIONS

32, rue Washington
75008 Paris

Tél : 01 45 00 13 63
Fax : 01 45 00 13 09

SUPER 8 ÉDITIONS

32, rue Washington
75008 Paris

Tél : 01 45 00 13 63
Fax : 01 45 00 13 09