Prime Time

Jay Martel

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Paul Simon Bouffartigue

Parution mars 2015

Prime Time - Jay Martel

Laissez tomber les blurbs : contentez-vous de lire ce roman hilarant.

Michael Moore

Souriez, vous êtes filmés !

Perry Bunt aurait voulu réussir à Hollywood ; il a même failli le faire, autrefois. Proche de la quarantaine, un peu chauve, un rien bedonnant, il enseigne désormais l’art du scénario à de jeunes étudiants spectaculairement agaçants. Mais il y a Amanda. La si ravissante, si inaccessible Amanda Mundo. Un jour, n’y tenant plus, Perry décide de lui rendre une visite surprise à son soi-disant travail. Soudain, il comprend pourquoi sa beauté lui semblait légèrement « inhumaine ».
Bienvenue chez Galaxy Entertainment ! Vous ne le saviez évidemment pas, mais la Terre est depuis longtemps le théâtre de l’un des programmes de télé-réalité les plus populaires de la galaxie. Partout dans le cosmos, on se régale des mésaventures des terriens, ces êtres primitifs et arrogants qui, à force de guerres, de pollution et de décisions irrationnelles s’approchent chaque année un peu plus de l’autodestruction.
Sauf que les spectateurs commencent à se lasser. L’audience est en berne, ces derniers temps. A tel point que les producteurs ont décidé d’arrêter les frais. Désireux de finir en beauté, ils nous ont concocté un dernier épisode de folie : la fin du monde, rien de moins. Et c’est pour dans trois semaines. Ta-da !

Dès lors, les données du problème sont claires : un homme, un seul, peut encore remonter l’audience et sauver la planète. Cet homme s’appelle Perry Bunt.

On est mal barré.

Enfoncez The Truman Show et Le Guide du routard galactique dans un mixer, appuyez sur « puissance maximale », et vous obtiendrez Prime Time – un tourbillon de folle inventivité qui n’épargne rien ni personne.

L’auteur

Jay Martel vit à Los Angeles. Il est scénariste, dramaturge et journaliste. Prime Time est son premier roman.

Liens

  • ISBN papier : 978-2-37056-022-3 
  • ISBN numérique : 978-2-37056-037-7
  • Format : 14x20
  • Nombre de pages : 480
  • Prix public papier : 19,00 euros
  • Prix public numérique : 12,99 euros
  • Mise en vente : mars 2015
  • Code Interforum papier : 590562 
  • Code Interforum numérique : 598548

Prime Time

Jay Martel

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Paul Simon Bouffartigue

Parution mars 2015

Prime Time - Jay Martel

Laissez tomber les blurbs : contentez-vous de lire ce roman hilarant.

Michael Moore

Souriez, vous êtes filmés !

Perry Bunt aurait voulu réussir à Hollywood ; il a même failli le faire, autrefois. Proche de la quarantaine, un peu chauve, un rien bedonnant, il enseigne désormais l’art du scénario à de jeunes étudiants spectaculairement agaçants. Mais il y a Amanda. La si ravissante, si inaccessible Amanda Mundo. Un jour, n’y tenant plus, Perry décide de lui rendre une visite surprise à son soi-disant travail. Soudain, il comprend pourquoi sa beauté lui semblait légèrement « inhumaine ».
Bienvenue chez Galaxy Entertainment ! Vous ne le saviez évidemment pas, mais la Terre est depuis longtemps le théâtre de l’un des programmes de télé-réalité les plus populaires de la galaxie. Partout dans le cosmos, on se régale des mésaventures des terriens, ces êtres primitifs et arrogants qui, à force de guerres, de pollution et de décisions irrationnelles s’approchent chaque année un peu plus de l’autodestruction.
Sauf que les spectateurs commencent à se lasser. L’audience est en berne, ces derniers temps. A tel point que les producteurs ont décidé d’arrêter les frais. Désireux de finir en beauté, ils nous ont concocté un dernier épisode de folie : la fin du monde, rien de moins. Et c’est pour dans trois semaines. Ta-da !

Dès lors, les données du problème sont claires : un homme, un seul, peut encore remonter l’audience et sauver la planète. Cet homme s’appelle Perry Bunt.

On est mal barré.

Enfoncez The Truman Show et Le Guide du routard galactique dans un mixer, appuyez sur « puissance maximale », et vous obtiendrez Prime Time – un tourbillon de folle inventivité qui n’épargne rien ni personne.

L’auteur

Jay Martel vit à Los Angeles. Il est scénariste, dramaturge et journaliste. Prime Time est son premier roman.

Liens

  • ISBN papier : 978-2-37056-022-3 
  • ISBN numérique : 978-2-37056-037-7
  • Format : 14x20
  • Nombre de pages : 480
  • Prix public papier : 19,00 euros
  • Prix public numérique : 12,99 euros
  • Mise en vente : mars 2015
  • Code Interforum papier : 590562 
  • Code Interforum numérique : 598548

SUPER 8 ÉDITIONS

32, rue Washington
75008 Paris

Tél : 01 45 00 13 63
Fax : 01 45 00 13 09

SUPER 8 ÉDITIONS

32, rue Washington
75008 Paris

Tél : 01 45 00 13 63
Fax : 01 45 00 13 09